Skittles veut agrandir ses rangs de Fan Facebook

Nous savons tous qu’à l’heure actuelle, bon nombre d’annonceurs prennent le virage du numérique comme le prouve cette étude qui nous montre qu’en 2010 les investissements publicitaires Internet seront plus élevés que ceux de la presse papier aux USA. Il est vrai que les investissements publicitaires dans la presse n’ont pas encore sorti la tête hors de l’eau depuis la fameuse crise économique. C’est bien connu, quand il faut se serrer la ceinture, c’est le budget communication & publicité qui se voit rétrécir – Je ne dis pas que c’est la politique de toute les entreprises bien sur mais c’est la plus récurrente.

Ce virage numérique est trop souvent synonyme de « réseaux sociaux » chez les annonceurs car ils veulent créer leur communauté 2.0 afin d’être plus proche de ses consommateurs pour assurer et/ou augmenter le chiffre d’affaires : « Tout le monde le fait – mais tout le monde ne réussit pas – donc je dois le faire ». Vu que la création du site et les publicités sur Internet sont déjà un nouvel investissement et qu’il faut rester sur les autres médias, on confie bien souvent la page facebook (oui car les profils sont interdits pour les marques) à un stagiaire qui se retrouve à faire du « community management » sans vraiment en connaître le principe et sans même avoir pensé à une stratégie …

Certains ont sortis leur épingle du jeu et cela grâce à de très bonnes stratégies et non sans rien faire en laissant leur notoriété se charger du reste (exemple : Nutella, Coca-Cola, Macdonald et j’en passe).

– J’ai l’exemple de Louis Vuitton en tête qui a, lors de ses débuts, diffuser le défilé de sa nouvelle collection en live sur sa page Facebook (Plus d’informations) et LV a remis ça sur la table aujourd’hui même. Le résultat est sans appel. Plus de 500 commentaires à chaque prise de paroles. Question buzz, Louis Vuitton a trouvé son crédo. D’ailleurs, Louis Vuitton a une très grande présence sur Internet car LVMH a créer récemment un magazine online. Clément en avait parlé il y a quelques jours (C’est ici).

Voici une enquête réalisée par Emarketer qui nous montre les motivations des internautes 2.0 à suivre ou non une marque :

Les offres promotionnelles et les nouveautés de la marque sont les motivations premières.

.

Et bien voici la marque Skittles qui a plus de 4 millions de fans et qui a compris le système des réseaux sociaux. Non seulement la marque est très présente sur facebook mais elle ne s’arrête pas là et continue de créer de la valeur ajoutée notamment grâce au programme « Mob the rainbow ».

La première initiative de ce programme était « Valentine the Rainbow ». Le concept était simple, les fans de Skittle envoyaient leur carte de Saint Valentin à la marque. Le contenu de cette lettre doit être adressé à une personne inconnue et qui ne serait pas susceptible de faire partie des vos amis préférés … en claire une carte de saint valentin avec un contenu contraire au concept …

Skittles a reçu plus de 43.000 lettres et les a utilisé pour faire la chose suivante :

Cela n’est que la première phase de « Mob the Rainbow », d’autres missions seront données aux fans.

Je trouve l’idée tout simplement génial car non seulement d’être marrante, originale et interactive, les fans peuvent visionner le résultat de l’opération. De quoi faire du buzz surtout quand on a plus de 4 millions d’internautes susceptibles de relayer l’information.

Tim.


Source : Grégory Pouy, Popsop

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s